07 mars 2009

Les hommes et les défis d'une restauration

IMG_2332


Découvrir, dans un petit village de 1500 âmes, petit village dans lequel « il n’y a, disait-on, rien à voir », découvrir en 2004 les vestiges d’un important prieuré bénédictin du XVIIème siècle : voilà une aventure extraordinaire,… somme toute assez commune.


Abbaye (au VIIe siècle), prieuré (du XIe jusqu’au XVIIIe), manufacture de faïencerie (au XIXe), puis, après avoir abrité un temps la mairie et la Justice de Paix, exploitation agricole jusqu’au XXe siècle, : histoire banale.


Mais cette sortie de l’oubli lance ses défis aux hommes de notre époque : à la population locale comme aux élus, aux moines comme aux paysans (ou aux céramistes), aux services du patrimoine comme aux archéologues, aux architectes comme aux maçons :
Quoi, pourquoi et pour quoi conserver ? Comment valoriser ?
Quoi et comment restaurer ?
Comment dépenser et se dépenser ? pour nourrir un inventaire ? pour (re‑)donner visage(s) ou (re‑)donner vie(s) ?


Prenant notamment appui sur cet exemple, auquel sera consacré une partie de la dernière journée, un colloque se tiendra en Sarthe dans trois lieux créés par les bénédictins, une abbaye et deux prieurés , qui connaissent aujourd'hui des vies bien différentes. Une abbaye en plein centre ville devenue lycée, un prieuré, Vivoin, racheté par un conseil général et animé par lui, et, quelques bâtiments d'un prieuré, qui ne l'était déjà plus en 1789, Tuffé, qu'une association fait revivre aujourd'hui...Destins fort différents mais qui, tous trois, amènent à se poser beaucoup de questions sur le patrimoine, pas seulement religieux, même si dans ces trois cas, ce sont dans trois lieux profondément marqués par l'histoire religieuse de la France...


Ce colloque, organisé conjointement par les Associations créées autour des abbayes et prieurés de Saint-Vincent du Mans, et de Notre-Dame de Tuffé, et par le Conseil Général de la Sarthe, avec la collaboration du Pays d’Art et d’Histoire du Perche Sarthois, se déroulera les jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 novembre 2008.


Même s’il abordera la question du patrimoine autre que architectural, il aura pour ambition principale de faire se croiser les perspectives des différents acteurs : l’historien, l’ethnologue, l’archéologue, l’architecte, le politique, le propriétaire.


Jeudi 27 novembre, à l’abbaye Saint-Vincent du Mans :Concert inaugural : Alla Francesca
Vendredi 28 au Prieuré de Vivoin :« Créer, conserver, restaurer. Patrimoine local et développement culturel territorial »
Samedi 29 novembre à Tuffé« Les choix de la mémoire »

Posté par epicdepoc à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les hommes et les défis d'une restauration

Nouveau commentaire